Le nouvel an Khmer (Bon Chaul Chhnam) 2016

Cette année, le nouvel an Khmer (Bon Chaul Chhnam) se tiendra du 13 au 16 avril selon le “MohaSangkran,” qui est l’horoscope khmer. Il s’agit de la plus grande fête traditionnelle du Cambodge.
Dans l’ère d’Angkor, au 13ème siècle, le roi des Khmer, Suriyavaraman II ou Jayavaraman VII, a changé la nouvelle année en le situant au cinquième mois du calendrier lunaire, ou en avril par le calendrier solaire. 90% de population Cambodgienne étant paysanne, novembre au mars est alors la saison la plus active pour la récolte du riz.
Les Cambodgiens peuvent trouver le temps libre en avril car il n’y a aucune pluie, et il fait très chaud. Les vacances sont les bienvenues après qu’ils aient travaillé très dur pour récolter le riz et assurer des revenus. Par conséquent, avril est un bon moment pour les Khmers célébrent la nouvelle année. L’origine du nouvel an Cambodgien provient du bramhmanisme, issu de l’hindouisme, qui était une religion pratiquée par les khmers avant le bouddhisme. Plus tard le bouddhisme est devenu associé au festival, et alors a pris tous les rôles importants dans la fête.
A cette occasion, les Khmers rentrent dans leur village natal pour fêter une nouvelle année en famille. Traditionnellement, les Cambodgiens profitent ces congés pour faire leur “ménage de Printemps”. La maison est rangée et briquée de fond en comble, c’est une manière pour les familles de se purifier et de chasser à coups de balai la malchance accumulés dans le courant de l’année passée.
Lors de la fête, Comme d’usage, c’est avant 11h le matin où les moines entament leur dernier repas et se retirent, que les cambodgiens convergent vers la pagode pour y prier, y faire des offrandes et se purifier. Les pagodes les plus fréquentées semblent être littéralement prises d’assaut par les fidèles venus prier et faire des offrandes de nourriture.
Cette fête dure pendant 3 jours:
– Le premier jour, Moha Sangkran, est consacré aux prières, aux célébrations et à la bénédiction de nourriture. On va dans les pagodes pour voir les célébrations et de se faire inviter pour partager les repas de fêtes dans une famille cambodgienne. Dans certaines régions vous pouvez assister aux danses traditionnelles notamment à Siem Reap.

Le nouvel an Khmer (Bon Chaul Chhnam) 2016
– Le deuxième jour, Wanabot, les cambodgiens s’offre des cadeaux et puis la journée est consacrée aux danses et aux jeux traditionelles. Le soir, les cambodgiens se rendent souvent aux temples pour construire une montagne de sable et demander la bénédiction bonheur et paix aux bonzes.

Le nouvel an Khmer (Bon Chaul Chhnam) 2016
– Enfin, le troisième jour, Leung Sakk, les gens s’aspergent d’eau partout dans le rue pour se bénir mutuellement. Les cambodgiens nettoient leur maison de fond en comble. Le soir , la nouvelle année débute par le bain ou la douche des statues de bouddha. Plus symboliquement, lors du Nouvel an, c’est une statue de Bouddha que chacun pourra laver et bénir pour amorcer le “nouveau départ”. Ne manquez pas cette fête si vous si vous pouvez faire un voyage au Cambodge, elles sont très riches et pleines de bonne humeur

Le nouvel an Khmer (Bon Chaul Chhnam) 2016

Le nouvel an Khmer (Bon Chaul Chhnam) 2016

VN:F [1.9.22_1171]

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *